La broue dans le toupet

J’ai eu une enseignante formidable au primaire du nom de Sylvie, 3 années durant. Je vous arrête maintenant; non, je n’ai jamais doublé une année, hihihi. Elle m’a enseigné la maternelle, la 2e puis la 3e année. En début de carrière, je parle ici en toute connaissance de cause, on est appelé à changer souvent de niveaux (même d’école, snif).

Elle disait souvent qu’elle avait de la broue dans le toupet. C’est ce mois-ci, que j’ai vraiment saisi le sens profond de cette expression.

Dans l’espace des 3 dernières semaines, il s’en est passé des affaires…

Je me suis, donc remémorée un passage (effacé) d’un des romans que j’ai écrits, de style fantastique.

Dans mon livre, il y avait un personnage qui s’appelait Felanway. C’était un chef Elfe.

Dans un élan de découragement profond, j’avais eu l’idée super brillante de le faire se lancer par terre en position fœtale et pleurer sa vie…

Mon mari a bien évidemment fait censurer cet extrait. Quel chef ferait ce geste de détresse pour vrai de vrai?

Voici donc mon super périple…

Je me suis d’abord foulée la cheville… à quelques jours du déménagement de mon bureau.

Bien habituée à ce que ça m’arrive (oui, oui, j’en ai au moins une par an, chevilles de bouette l’oblige), j’ai fait ce qu’il fallait et j’ai passé outre la douleur.

Mais… ce n’était que la pointe de l’iceberg!

Mon implant, tsé, une fausse dent vissée à même ma gencive… s’est dévissé et je l’ai craché 2 jours plus tard !!! J’ai donc dû aller d’urgence chez le dentiste me la refaire poser (La première fois, c’était magique. Juste de l’hypnose comme agent anesthésiant. Mais là… la plaque de métal était complètement recouverte et j’ai dû me refaire faire le trou. Ayayaye !!!)

Le déménagement arrive et tout roule comme sur des roulettes, disons avec un peu de moumous en dessous, hihi.

Comme ce n’est jamais assez trépidant, tsé, ma vie, ma belle Fanny se claque une otite et une sinusite.

Je m’occupe de la puce, puis je pars 3 jours à Victoriaville pour enseigner une formation d’accompagnement à la naissance.

À mon retour, l’amour se partage dans la famille, de même que les microbes… Lili a à son tour une otite. Misère !!!

Je m’occupe d’elle, puis je repars dans quelques heures pour un autre trois jours à Victo.

En fin de semaine, je me promets de faire la grosse patate de divan avec ma doudou et en faisant… du Felanway !!!

Nancy Richard

Tatouée éducation et périnatalité sur le cœur, fière maman, naturopathe en périnatalité, accompagnante à la naissance, auteure et bien d’autres diplômes qu’elle collectionne, Nancy a pour mission de transmettre des informations de qualité, via des cours, des formations, des conférences et des articles. Bachelière en éducation et détentrice d’un brevet en enseignement, elle est la fondatrice de la première école mobile en accompagnement à la naissance. Elle est la Présidente Directrice Générale du Groupe Cybèle constitué des 4 entreprises suivantes :

  • École de formation périnatale La venue de la cigogne
  • Agence de baby planning Cigogne Coup d’Aile
  • Les Éditions Cybèle
  • Boutique en ligne

Facebook :

@Lavenuedelacigogne

@AgenceCigogne

@EditionsCybele

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *