Différente, comme les autres

Juste comme ça, pour le plaisir de jaser entre nous, êtes-vous comme moi, différente comme les autres? Assumons-nous notre différence, notre unicité? Est-ce facile d’être en contact avec tout ce que nous sommes? Y compris les côtés les plus sombres de notre personnalité. Souvent, on renvoie à l’autre ce que l’on n’aime pas de soi en espérant que l’autre fasse quelque chose avec cette partie de nous. Savons-nous quoi faire avec cette partie non-intégrée de notre être, cette partie que l’on veut cacher à tout prix, car on ne sait pas trop comment la gérer ou quoi faire avec? Nous sommes à la recherche de cette partie manquante pour compléter notre être. Ne faut-il pas toucher l’ombre pour créer la lumière? Tant que l’humain refusera de toucher à la frustration, il ne pourra connaître la satisfaction, la gratification et la gratitude.

Assumons-nous notre différence?

Le plus grand défi est d’apprendre à faire face à qui nous sommes. D’assumer, de choisir et d’accepter avec amour et bienveillance l’être merveilleux, unique et exceptionnel que nous sommes. Oui, chacun d’entre nous sommes différents avec une tonne de ressources et de possibilités à l’intérieur de soi. C’est juste que nous ne sommes pas encore au courant. Je nous annonce que nous sommes capables de choses que nous ne pouvons imaginer. Et que notre être déborde de beauté et de gratitude. L’être humain a tendance à porter son attention sur les manques, sur ce qui fait défaut, sur les problèmes et les difficultés.

Avez-vous remarqué à quel point notre société pointe du doigt ce qui est différent. La preuve est évidente. Plus que jamais, nos enfants et nos adolescents sont confrontés à des diagnostics des troubles d’apprentissages, d’inattentions, d’hyperactivités, d’impulsivités, d’instabilités émotionnelles et de difficultés relationnelles. En ce moment, nous vivons dans une ère où l’on doit être pareil. Pour certains, cette similitude apporte un certain sentiment de sécurité. Certaines personnes refusent même d’aller vers le beau et d’autres ne veulent pas se diriger vers les défis. Être pareil c’est normal et être différent c’est normal. L’idée est de trouver l’équilibre entre les deux polarités et de développer une capacité d’adaptation. L’adaptation demande à sortir de sa zone de confort pour comprendre ce que la différence a à nous apprendre.

La différence nous émerveille, nous provoque, nous accueille, nous stimule, nous fait rire et nous connecte avec l’amour. Les réactions sont associées au fait qu’il n’y a pas de mode d’emploi pour y entrer en contact. Les personnes se sentent malhabiles, inaptes et incompétentes pour interagir auprès de ce qui est différent à eux. Nous préférons renvoyer à l’autre la responsabilité de sa différence et nous lui demandons de s’adapter aux autres afin qu’il puisse entrer dans le moule. Voilà, la première erreur commise à mon avis. Et si je vous disais que c’est à nous à nous adapter pour lui indiquer le chemin à suivre selon son mode d’emploi. L’adaptation va demander des efforts, car nous allons devoir apprendre à connaître le mode de fonctionnement de la personne et la procédure pour entrer en contact positivement avec elle.
Mais avant toute chose, je vous suggère fortement d’apprendre à connaître votre propre mode de fonctionnement. Êtes-vous capable de nommer vos besoins et de trouver des façons de les satisfaire? Encore faut-il les reconnaître. Pour y arriver, il serait préférable de partir de votre besoin et non du problème. Si je vous place face à un problème, que voulez-vous en faire? Probablement vous en débarrasser pour vous sentir mieux, car vous ne voulez pas être en contact avec ce qui est là maintenant. C’est comme si la personne pense qu’il lui manque quelque chose à son bien-être. Commencer par transformer le problème en défi et placer ce défi dans l’action pour expérimenter des stratégies positives. C’est en expérimentant et en osant que vous allez actualiser vos compétences, augmenter votre confiance et développer votre estime de soi un défi à la fois.

À bientôt!

Karine Simard B.Éd. Coach Pnl personnel/familial

 

Bonjour! Je suis Karine! Une femme, une conjointe, une proche aidante, une maman courageuse de deux ados TDAH (et tous les petits amis qui gravitent autour), une gestionnaire de chaos, une coach, une animatrice d’ateliers pour parents, une intervenante en intégration sociale et professionnelle et une mère en affaires.

Je suis très heureuse de faire partie de l’équipe des Supers collabos. Rêveuse à mes heures, créative dans mes interventions, sensible aux autres, passionnée de karaté, persévérante, intuitive et une force de caractère à toute épreuve. Ce qui me motive dans ma vie c’est le désir de partager, d’échanger et de collaborer dans le but de valoriser le potentiel de chacun.

J’ai pleins de trucs, d’astuces et de stratégies à vous partager.

Vous pouvez me suivre sur ma page Facebook à Karine Simard coaching

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.