Je choisis et puis quoi encore… ben flûte alors

Hier j’étais en forêt seule et j’ai eu peur…
Mon mari et mes filles ont décidé de continuer sur un chemin qui leur paraissait intéressant et je me suis dévouée pour retourner seule chercher la voiture … folle idée après coup…

Ben oui, marcher dans une forêt que je ne connais pas, à la saison de la chasse, avec des loups on m’a dit, moi petite citadine qui aime être dans la nature … mais bon faut pas pousser il y a nature et nature …

Bref, pourquoi je vous parle de ça ?

Ben simplement que là j’ai eu le choix et j’ai pris vraiment conscience que ce choix, je le faisais seule et soit je choisissais en conscience et je m’y tenais soit je le faisais vite fait et je pourrai après blâmer pleins de facteurs extérieurs pour ce qui m’est arrivé … (je te rassure tout de suite il ne m’est rien arrivé 🙂 )

Donc en marchant j’ai étudié mes choix :

1- partir en courant jusqu’à la voiture en écoutant battre mon coeur et mon souffle paniqué
2- marcher rapidement en étant concentrée sur mes pensées de peur et sentiments d’insécurité
3- penser à Walking Dead et me dire : ben oui le pire c’est les autres hommes pas les animaux ou morts-vivants … 😉 pas très rassurant non plus
4- écouter ma peur et la prendre par la main tout en marchant avec mes yeux, mon coeur et mes sens ouverts à la beauté de la nature
5- rebrousser chemin et rejoindre mon homme pour lui dire : euh -…. en fait… j’ai pas envie d’aller seule …. (pas trop envie de ce choix ce jour-là ! )

Bref, j’ai choisi d’écouter ma peur et de la prendre par la main ! J’ai senti mes sensations dans mon corps en me concentrant sur tout ce qu’il s’y passait, j’ai fermé les yeux et j’ai laissé mes pensées évoluer jusqu’à ce qu’elles se dissipent et laisse la place à une tranquillité toute nouvelle.

Je ne dis pas que ma marche jusqu’à la voiture fut facile et rapide … non, par contre, j’étais sereine par rapport à mon choix et fière de continuer et d’avoir pris mon courage à deux mains.

Tout cela me ramène à nos choix et nos responsabilités en tant que femme, mamans, épouse … etc …

Comment fais-tu tes choix ? en fonction des autres ?
– ben oui mes enfants ont besoin …
– je ne suis pas seule, je dois m’occuper d’eux
– mon mari ne peut pas …
– mon mari travaille …
– je dois faire cela …
– j’ai des obligations, tout n’est pas possible ..

STOP! Tout est possible !

Je t’arrête là, car oui il y a et il y aura toujours des obligations et des éléments extérieurs qui vont venir nous challenger …

Ce que je veux te dire est simple. (je n’ai pas dit facile…)

Tu es maître à bord. Tu es libre de faire tes choix. Bien sûr, tu n’es plus toute seule donc tes choix vont impacter les autres. Mais, pas tous tes choix. Certains ne concernent que toi et ta vision de TA vie.

Si je reprends mon exemple dans la forêt : je pouvais très bien choisir de laisser ma peur me dominer et aller jusqu’à la voiture en courant et le coeur battant …

Qu’aurait dit mes pensées, mon hamster, ma petite voix dominatrice ? Mon mari il est pas cool, me laisser seule, pour aller tranquillou avec les filles, et mes filles elles ne se rendent pas compte, et je n’ai pas eu une minute à moi du coup, c’était un moment horrible, j’ai besoin d’être seule, … etc …

Tu vois un peu ce qu’elle se raconte ? que la faute des autres, je suis dans une position horrible, je suis une pauvre, je souffre tellement …

Donc, si tu penses à tes choix, dans TA vie avec tes enfants, ton mari, ton job… Évidemment que certains sont difficiles, évidemment que certains sont mêmes terribles à faire et ce qui est génial c’est que certains choix sont le fun, d’autres sont agréables et doux et encore certains t’emmèneront droit ce que tu as besoin …

Cependant, youpi! tu as des choix qui te seront faciles à faire, des directions différentes, que tu fais en conscience en prenant le temps d’y consacrer toute ton attention.

Par exemple, concernant ton emploi du temps et tes passions un de tes premier choix peut être :

Veux-je avoir 1x par semaine du temps pour ma danse ?

1) oui, ok, donc je fais en sorte que cela soit possible

2) oui, mais bon c’est impossible pour moi, car … et car … et car … (cela veut dire que ce n’est pas encore assez important pour moi si je ne me mets pas en action)

3) non, il y a plus urgent pour moi maintenant.

Les 3 possibilités sont tout à fait ok !
Par contre, interdit de pester sur le fait que je n’ai pas de temps pour ma dans si j’ai choisis le 2 ou 3 !!!

et ça c’est faire un choix conscient

Pour t’accompagner dans les moments difficiles durant lesquels on fait des choix et que l’on est « parasité » par nos pensées, je te donne cette stratégie que tu peux appliquer partout (sauf en voiture où fermer les yeux est légèrement dangereux.. 🙂

1- sens ce que ton corps ressent(observe sans jugement, juste : ah oui mon ventre se noue, ma nuque est tendue, oh j’ai chaud aux mains …)
2- ferme les yeux
3- laisse les sensations évoluer (sans médiation, ni respirations spéciales juste laisse les partir et s’estomper)

Essaye et redis-moi tes conclusions et tes expériences ! 🙂

Je te souhaite une magnifique journée et partage cet article avec plaisir

Tu as des questions ? envie de prendre contact avec moi pour une séance déblocage de 30 minutes clique ici

Justine <3 <3 <3

 

Je m’appelle Justine Alves-Jacot. Depuis 10 ans je suis enseignante. Avec des ados. J’adore. En 2010, naît ma fille, je passe de femme active qui fait à peu près ce qu’elle veut quand elle veut avec son homme à maman responsable d’un petit bébé magnifique.

Je change et évolue avec ma fille, 19 mois plus tard notre 2ème fille naît puis encore 18 mois après notre 3ème !

Nous voilà parents de 3 nanas pleines de vie et d’amour. Mes perceptions, priorités, envies changent. Des moments difficiles sans sommeil, remplis de questions en tout genre suite à telles ou telles situations, des moments de bonheur et d’amour intense rien que dans un regard ou une caresse. Je change. Le désir d’accompagner les autres mamans à trouver LEUR équilibre sans se soucier du regard et des avis des autres prend de plus en plus de place. Je repars donc en formation. Nous sommes fin 2013 notre 3è fille a 9 mois. S’en suit, 2 ans rock and roll durant lesquels je travaille à l’école, je me forme et je suis avec mes filles et mon homme.

Pas de burn out pour moi, par contre un appel très fort pour lancer mon cabinet en solo entrepreneure malgré les « c’est la jungle » « trop dur sans job à côté » tu es folle avec ta famille ». Ma mission est là elle m’appelle et m’a trouvée !

Depuis février 2017, mon temps professionnel est exclusivement dédié à mon cabinet, à toutes ces mamans merveilleuses qui doutent, qui souffrent, qui sont épuisées ou simplement perdues dans tous les conseils reçus qu’elles ne savent plus qui croire, qui écouter. Elles en ont oublié d’écouter leur coeur, leur intuition.

Ma force vient de moi, mes talents sont nombreux comme chacun d’entre vous, je suis magicienne de ma vie et persuadée que tu as en toi TOUT ce dont tu as besoin.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.