Le jour où tout a basculé

Il y a eu tous ces messages que mon cœur, ma tête et mon corps m’ont envoyés, mais que j’ai ignorés, car je suis une super maman avec des supers pouvoirs magiques. Et une super maman ne s’épuise pas devant la moindre petite embûche. Elle se relève pour faire face à d’autres combats, à d’autres défis. CHUT! Il ne faut surtout pas le dire que maman n’en peut plus et qu’elle est sur le bord de craquer. Craquer comme dans s’effondrer, se déchirer et se désorganiser. Et lorsqu’une famille ou la tête dirigeante de cette famille se désorganise, c’est tout un système qui vient de tomber et de basculer.

On ne va pas se le cacher, mais dans la plupart des familles c’est la maman qui est au commande… elle veille à ce que rien ne manque à la maison, les vêtements du petit dernier qui sont rendus trop petits, garnir le garde-manger pour son ado en croissance, sans parler du frigo qui se vide à vue d’œil parce que oui ça mange un ado à la puissance 10… elle s’assure du planning familial, de l’organisation des boîtes à lunch, des devoirs et des leçons, de l’évaluation signée, du retour d’appel effectué, elle gère des crises, elle est une experte en résolution de conflits, elle soigne des bobos, elle guérit des douleurs soudaines et elle n’oublie surtout pas le rendez-vous chez l’orthophoniste de son enfant qui souffre d’un trouble du langage. Elle reste forte pour combattre les démons de sa progéniture, elle calme les peurs, elle réconforte les cœurs, elle encadre, elle guide et organise, elle prend soin des besoins de tout un chacun, car elle s’est engagée dans une voie incertaine qui est celle d’être maman. Quand on devient parent, on ne sait pas ce qui nous attend. On s’imagine que notre vie ne va pas changer tant que ça. Oh! Que la vie est remplie de surprise et de défi. Parfois on frappe un mur… Parfois on découvre un enfant avec certains défis… Parfois on y arrive plus… Parfois l’humour ne suffit plus… Parfois on a besoin d’aide pour voir la lumière et changer notre regard sur la situation.

Est-ce que vous vous rappelez de ce moment où le déclic a eu lieu?
Vous savez ce moment précis où tout a basculé, où la charge émotive était à son maximum et que tout a explosé. Moi je me rappelle de ce moment où l’épuisement a fait son nid dans ma vie. Je suis la super maman de 2 enfants différents, différents comme dans pas pareils comme les autres. Différents comme uniques. Différents comme hyperactifs. Différents comme opposants. Différents comme émotifs. Différents comme kinesthésiques. Et ce qui est différent fait peur à l’école, à la société, aux grands-parents, aux amis… Par la force des choses, je suis devenue une maman différente et épuisée de me battre pour obtenir des services, outiller, encadrer, organiser mes enfants afin qu’ils puissent bien fonctionner dans une société qui aime respecter des règles précises. Je leur ai indiqué le chemin à suivre selon qui ils sont. Croyez-moi, ils sont assez outillés pour faire face aux défis de la vie.

Apprendre à devenir le parent de son enfant
La superwoman venait de disparaître pour laisser la place à la véritable moi qui ne demandait qu’à être. Être dans toute sa splendeur, dans son authenticité, dans son intuition et dans sa vulnérabilité! Oui la vulnérabilité est une force à développer. Trop longtemps, j’ai évité d’être émotive, d’être en contact avec mes émotions ou mes besoins… plutôt que de respecter et d’apprécier ma vulnérabilité, j’ai laissé la peur et le jugement guider ma vie. L’ego est un ennemi bien puissant pour nous laisser croire toutes sortes de choses à notre sujet. Ce petit ennemi génère le combat, la douleur, la peur, la résistance, le contrôle et le jugement. J’ai compris que je devais arrêter de me battre contre moi-même et devenir ma meilleure amie dans l’amour, l’accueil et la bienveillance. Si nous demeurons dans cet état de mal-être il nous sera impossible de ressentir notre besoin réel. Nous ressentirons le besoin de faire ce que l’on attend de nous.

L’idée est d’être cohérent et congruent avec qui nous sommes. Faites confiance à votre intuition c’est votre allié. Et si je vous disais que vous pourriez apprendre à devenir non pas un parent, mais le parent de votre enfant. C’est apprendre à se connaître et se reconnaître en tant qu’humain. Les enfants ne se compliquent pas la vie à la recherche d’un bonheur éternel. Ils sont pleinement connectés au moment présent. Nous avons beaucoup à apprendre d’eux, car ce sont eux qui nous enseignent la relation à soi-même. L’enfant a besoin d’un parent qui inspire confiance parce que lui-même a confiance en lui, d’un parent qui n’a pas réponse à tout, d’un parent qui reconnaît ses erreurs, accepte de se tromper, d’avoir des doutes et des peurs. Il recherche avant tout la disponibilité et la présence. Et cela demande de ralentir pour être pleinement centré, complètement et entièrement à l’écoute de l’autre. Écouter c’est utiliser nos sens, notre cerveau, nos yeux et notre cœur et cela ne peut se faire que dans la connexion.

3 règles importantes à suivre :
1- Apprenez à créer des liens avec vous-même, car l’amour, l’attachement, la valorisation et la chaleur humaine sont essentiels au bien-être de toute personne que vous soyez un enfant, un adolescent ou un adulte.

2- Reconnaissez vos limites pour en finir avec l’épuisement en apprenant à dire non et en demandant de l’aide au besoin.

3- Intégrez du plaisir à vos tâches : passer l’aspirateur en écoutant de la musique, utiliser une odeur agréable en faisant la vaisselle, félicitez-vous lorsque vous allez au gym, accordez-vous des moments de bonheur, faites une activité qui vous rend heureux et faites-le souvent.

 

Karine Simard B.Éd., Coach pour Idée coaching
www.karinesimardcoaching.com

Bonjour! Je suis Karine! Une femme, une conjointe, une proche aidante, une maman courageuse de deux ados TDAH (et tous les petits amis qui gravitent autour), une gestionnaire de chaos, une coach, une animatrice d’ateliers pour parents, une intervenante en intégration sociale et professionnelle et une mère en affaires.

Je suis très heureuse de faire partie de l’équipe des Supers collabos. Rêveuse à mes heures, créative dans mes interventions, sensible aux autres, passionnée de karaté, persévérante, intuitive et une force de caractère à toute épreuve. Ce qui me motive dans ma vie c’est le désir de partager, d’échanger et de collaborer dans le but de valoriser le potentiel de chacun.

J’ai pleins de trucs, d’astuces et de stratégies à vous partager.

Vous pouvez me suivre sur ma page facebook à Karine Simard coaching

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *